Pub du grenier: Test de paternité

Shadow of the Beast 2
Pub Psygnosis, Novembre 1991 (cliquez pour agrandir)

L’hérédité est souvent un fardeau, être le digne descendant de son père n’est point chose aisée (n’est-ce pas Prince Jean ?). Les suites de jeux à succès, à contrario des suites de films, proposent généralement une vraie valeur ajoutée: graphismes et musiques améliorés, gameplay amplifié, etc. Avec Shadow of the Beast II l’affaire se complique. Assurément moins beau que son papa, au point qu’on se demande s’il en est bien le fiston, l’épisode Second marque toutefois les esprits par sa difficulté encore accrue et sa musique à base de sons de guitares digitalisés toujours aussi claquante.
Par contre celui ou celle qui comprend la phrase « ST sont prête maintenant » dans la pub gagne son poids en hiboux.

Comments

  1. Heu.. T’es sur qu’il ne s’agissait pas d’une double page ?
    En effet c’est assez énigmatique surtout qu’après « sont », l’adjectif « prête » est sensé s’accorder et donc au moins prendre un « s »…
    De ce jeu, je retiens essentiellement les musiques dont je m’étais fais une K7 (systeme d’enregistrement des musique sur bande magnétique).

Speak Your Mind

*