Pub du grenier: Sid is vicious

Railroad Tycoon
Pub Microprose, Avril 1991 (cliquez pour agrandir)

Sid Meier fait partie du cercle très fermé (et très vicieux) des développeurs-Stars dont les jeux marquent des générations entières. Ami jeune, demande à ton papa s’il connaît les jeux Pirates! ou Civilization et tu verras une larme de nostalgie perler à son œil, tandis qu’il te contera ses tribulations au pays de Tonton Sid, au coin d’un bon feu, tranquillement écroulé dans son rocking-chair, bourrant sa pipe de substances illicites.
Car les jeux estampillés « Sid Meier » sont d’une trempe comme on en fait plus que très rarement de nos jours. Des gouffres temporels, des abysses dans lesquels le joueur consentant plonge dès potron-minet pour ne relever la tête que le jour d’après, avec cette ritournelle dans la caboche: « allez, encore dix minutes et j’arrête ».

Avec Railroad Tycoon on trouve les bases des futurs Civ, Colonization et consorts. Graphismes élémentaires, prise en main progressive, profondeur de jeu considérable. Des concepts dont feraient bien de s’inspirer quelques Studios d’aujourd’hui, qui confondent esbroufe graphique et gameplay dans leurs productions à 60 euros qu’on termine en 6 heures…

Comments

There are currently no comments on this post, be the first by filling out the form below.

Speak Your Mind

*