Pub du grenier: Quel bel engin cette Engine

NEC Core Super GFX No import for NEC PC Engine
Pub Sodipeng & NEC, Septembre & Octobre 1990 (cliquez pour agrandir)

Sega et Virgin Loisirs ne sont pas les seuls a se battre contre l’import sauvage en 1990. Nec et Hudson, créateurs de la PC Engine, y vont de leur laïus contre nos amis les lutins espiègles.

Mais baste! L’excellente console CoreGFX et ses versions boostées SuperGrafX puis TurboGrafX CD-Rom font partie des consoles de légende. Légendaires, oui, car leur succès commercial est très relatif en Europe et aux USA, et beaucoup de Gamers mytho en parlent avec émotion sans jamais avoir pu s’offrir cette bécane (tout comme la Neo Geo dont on parlera prochainement).
Soutenue par Hudson Soft, Namco, Taito et Irem, la PC Engine est la concurrente directe de Sega et Nintendo au Japon dès 1987. Elle arrive malheureusement un peu trop tard en France, coincée entre la Megadrive fin 1990 et la SNES début 1992. Même ses fabuleux jeux CD-Rom sans protection régionale ne pourront rien face aux deux Godzillas.
La PC Engine version « Core » avec un jeu reste abordable: 275 euros de 2009. Après on part dans le délire le plus total avec une SuperGFX à 530 Euros et 850 Euros pour le lecteur CD !

Comments

There are currently no comments on this post, be the first by filling out the form below.

Speak Your Mind

*