Pub du grenier: Quand ça veut pas…

Amstrad GX 4000
Pub Amstrad, Octobre 1990 (cliquez pour agrandir)

… Ça veut pas. Amstrad tente un retour fracassant sur le devant de la scène avec sa gamme CPC+ comprenant une console de salon baptisée GX 4000. Petit problème: elle plafonne toujours à 8 bits, là où la Megadrive de Sega en claironne 16.
Techniquement dépassée dès sa naissance, la GX 4000 à 210 Euros (de 2009) va souffrir du syndrome classique: l’absence de jeux -moins de quarante dispo, au final-. Malgré la présence d’éditeurs solides comme US Gold et Ocean, la game-machine du crocodile fini sa courte existence dans l’enfer des bacs à solde, bouffée par les Japonais Sega et Nintendo dont elle se moquait dans sa pub.

Comments

There are currently no comments on this post, be the first by filling out the form below.

Speak Your Mind

*