Pub du grenier: Papèrebouille et Goztangobline

Ghostsss'z'n'Goblinssss
Pub Elite, Mai 1986 (cliquez pour agrandir)

Continuons notre exploration des trésors de l’Arcade, et dévoilons deux joyaux aujourd’hui vieux de 25 ans.
Le nerveux Paperboy d’Atari permet d’incarner un brave gamin ‘ricain dans un job d’été typique : livreur de journaux. Chevauchant son superbe Bi-cross tuné, le joueur doit faire preuve de doigté pour balancer les précieuses missives au pied de la porte d’entrée de chaque pavillon, en prenant soin d’éviter poivrots, chiots et marmots qui traînent. A notre grande satisfaction il est également possible de vandaliser la propriété des non-abonnés au journal distribué. Toujours dans la finesse, les amerloques.
Autre fleuron des 80’s, Ghosts ‘n Goblins de Capcom, aussi appelé La Saga du Chevalier en Slip. Le valeureux Arthur part à l’assaut de la forteresse de Satan himself pour secourir sa douce et tendre (qui n’a pas une vie facile puisqu’elle s’appelle Prin Prin). La particularité de Goztangobline (comme on dit chez nous), qui le classera immédiatement au rang de jeu adulé, vient de la gestion des dégâts sur le héros : un coup suffit à se retrouver littéralement en calbut. D’un érotisme torride, isn’t it ?

Comments

There are currently no comments on this post, be the first by filling out the form below.

Speak Your Mind

*