Pub du grenier: Pantherinae mortificus

Jaguar Atari
Pub Retour 2048, Novembre 1993 (cliquez pour agrandir)

On aurait pu la nommer Phénix, car elle incarnait la renaissance fracassante d’Atari parmi les Consoliers de salon. Finalement elle prit l’appellation de Jaguar pour faire sa crâneuse, et débarqua fin 1993 au prix de 350 euros. Monstre technologique à base de larges quantités de Bits, de Mips et de trucs hallucinants par secondes, la Jaguar rugissait véritablement sous son capot et semblait promise à un avenir radieux.

Elle décéda dans l’indifférence générale quelques années plus tard, dévorée par des plus malins ou plus costauds dans la jungle du Jeu Vidéo, le Roi Lion Nintendo, le Kung Fu Panda Sega et Dumbo l’éléphant Sony.

Comments

There are currently no comments on this post, be the first by filling out the form below.

Speak Your Mind

*