Pub du grenier : Le prix du Net


Pubs Fournisseurs d’accès Internet, Fin 1998 (cliquez pour agrandir)

– « Dis pépé, combien ça coûtait Internet quand tu étais petit ?
– Kessapeut’fout’, jeune freluquet. Va t’la péter sur ton iPhoune.
– Vaz’y papy, lâche l’info ou j’te défonce, boloss
– Ok, ok, si on peut plus rigoler. »

Fin 1998, autant dire au siècle dernier, les mastodontes des FAI s’appellent Club Internet, AOL ou Wanadoo. Et oui, Free n’existe même pas encore ! Toutes les offres « Grand public » fonctionnent sur Modem 56K, on n’a pas mieux à l’époque chez le péquin moyen, et les moins chères tournent autour de 35 Francs (7 € de 2012) par mois pour 2 heures de surf. Ce qui permet à la mamie du Cantal de relever ses trois EMails hebdomadaires.
Pour les Cyber-addicts les abonnements « illimités » oscillent entre 77 et 95 Frs mensuels (soit 15 à 18 €). A ce tarif on peut faire son crâneur en parlant de altavista, lycos et caramail, et se la péter grave en téléchargeant sauvagement le dernier album de Madonna (*) (comptez 1 heure pour downloader 10 titres). Et, cerise digitale sur le gâteau numérique, 10 Mo pour héberger votre page perso (**). Woohoo !

(*) Madonna : ancêtre de Lady Gaga.
(**) Page perso : ancêtre de Facebook.

Comments

There are currently no comments on this post, be the first by filling out the form below.

Speak Your Mind

*