Pub du grenier: Le Feu et le Vide

F&F 2
Pub Titus, Juin 1990 (cliquez pour agrandir) »

Notre impayable éditeur Titus reste dans la course aux Hits avec le mémorable Fire & Forget II: Le Convoi de la Mort (qui tue). A peine remis de l’épisode précédent, qui rappelons-le avait été décliné dans tous les genres possibles, le second opus offre une action frénétique mêlant simulation de conduite et shooter intense.
Enfin c’est ce que le dossier de presse indique.
En vérité Fire & Forget II est un croisement mal branlé entre Out Run, Mad Max et Space Invaders. Aussi maniable qu’un 38 tonnes en marche arrière Place de l’étoile à 18h00, aussi vif qu’un Doc Gynéco en interview, F&F2 est de la trempe de bien des superproductions Hollywoodiennes: du grand spectacle rempli de vide.

Comments

  1. La beauté d’Internet. Un blog, un tit billet tout rikiki, un commentaire. Fugace. 🙂
    Le problème de ce jeu ce n’est pas qu’il était impossible à manier. Je dirai même que ça serait le contraire. Le problème, c’était la cadence d’arrivée des ennemis et un système de combat complètement déséquilibré. Enfin techniquement c’était quand même bien la baffe, surtout sur Atari et Amiga.
    Enfin ça reste un Titus assez typique, plus annonciateur de la fin que des moments de gloire.
    Ils s’y sont pris tout de même assez tôt pour se pourrir. 🙂

Speak Your Mind

*