Pub du grenier: La suite du spin of du préquel

Pub Capcom, Mai 1999 (cliquez pour agrandir)

Devinez qui fête son 25e anniversaire en 2012 ? C’est notre ami Street-fifi, la plus adorable simulation de kamasutra de tous les temps.
Ce qu’il y a de bien avec les jeux de gnons c’est que le concept est inusable. Vous pouvez toujours ajouter des personnages, modifier les règles ou changer les graphismes pour faire un nouvel épisode. Et quand la formule parait aussi faisandée que la culotte du Sumo Honda, balancez un « cross over » avec la concurrence et c’est reparti pour dix ans.
Après la mémorable série des Street Fighter II, summum de chorégraphie épileptique à base de torgnoles, Capcom se demande comment relancer la machine. Les fans viennent de se boulotter pas moins de cinq versions différentes en l’espace de quatre ans. Sont-ils prêts pour une nouvelle salve ? Le désir de frapper son prochain est inextinguible, c’est bien connu.
Entre 1995 et 1997 l’éditeur inonde le marché de pas moins de quatre séries toutes estampillées « Street Fighter » : EX, Versus et Alpha, ainsi qu’une version III. Toutes vont elles-même générer une pétachiée de suites, à tel point que même le plus acharné des amateurs serait bien incapable aujourd’hui de citer l’intégralité des productions Street-Fighteriennes sans recourir à wiki.
Une overdose qui conduit à un ras-le-bol général concernant les jeux de côtes fêlées, genre qui ne sera plus suivi que par les hardcoreux au milieu des années 2000. Son retour en grâce auprès du grand public coïncide avec la sortie d’une certain… Street Fighter IV.
Inusable, on vous dit.

Comments

There are currently no comments on this post, be the first by filling out the form below.

Speak Your Mind

*