Pub du grenier: La Saga Debug

Debug, James, Debug
Pub Coktel Vision, Octobre 1986 (cliquez pour agrandir)

Son nom est Debug, James Debug. Il est le héros (très) méconnu d’une trilogie des chenapans de Coktel Vision, qui aurait mérité d’être adaptée sur grand écran (on pense à une fresque épique de Max Pécas avec Michel Leeb, ça aurait eu de la gueule).
Dans le premier épisode, sobrement intitulé Le Mystère de l’île perdue, notre beau gosse débarque sur un atoll du pacifique. Mais pas question de se dorer la pilule dans un transat à boire des Malibu-Pastis. James est en mission, il doit recouvrer un artéfact hyper-puissant (un magnétophone *hum*) précédemment détruit par une catastrophe pas naturelle.
Et vous voila lancé dans une course contre la montre dans un plateformer endiablé, à la recherche des précieux fragments, luttant contre la faim et les hommes de main d’une mystérieuse puissance étrangère (sûrement des Soviétiques. Meurs, pourriture communiste !). L’affaire se complique avec l’apparition d’un Mage louche qu’il vous faudra amadouer pour obtenir son aide. Ça c’est du scénar, garçon !

Comments

There are currently no comments on this post, be the first by filling out the form below.

Speak Your Mind

*