Pub du grenier: J’ai passé l’âge de ces conneries

L'Arme Fatale
Pub Ocean, Novembre 1992 (cliquez pour agrandir)

C’est à chaque fois le même cinéma: le joueur blasé face à son énième jeu de plateforme lâche dans un soupir la phrase fétiche de l’inspecteur Murtaugh, « J’ai passé l’âge de ces conneries ». Puis il tente un niveau, perd, grogne, persévère, s’agrippe à son pad, butte sur un boss puis fini par l’occire et passe sa soirée avec le sourire béat du gamer tranquille.
Basé sur l’épisode troisième de la série phare des action-movies des 80’s (ex-aequo avec Die Hard), l’Arme Fatale suit l’intrigue du film et scénarise un tantinet les niveaux de ce platform/shooter: sauver un otage, désamorcer une bombe, etc. Tout ça se conclut en foutant sa peignée au méchant, évidemment.

Comments

There are currently no comments on this post, be the first by filling out the form below.

Speak Your Mind

*