Pub du grenier: Ciel d’acier

Beneath a Steal Sky
Pub Virgin, Avril 1994 (cliquez pour agrandir)

Décidément l’époque est à la déprime. Après un Bloodnet particulièrement désespéré (et désespérant), voila que Beneath a Steel Sky enfonce le clou numérique dans la plaie virtuelle.
Issu des esprits féconds des auteurs de l’affriolant Lure of the Tempress, BaSS en reprend le système Virtual Theatre. Que du réjouissant au programme de ce jeu d’aventure: un monde ravagé par la pollution, un régime politique quasi-dictatorial, et pour couronner le tout le héros s’appelle Robert. Life’s a bitch.
Notre Robert vit une existence paisible au sein d’une tribu aborigène jusqu’à ce qu’une troupe de soldats les massacre. Life’s REALLY a bitch. Capturé, Robert et son fidèle robot Joey parviennent à s’échapper en plein coeur d’une Megapole Cyberpunkesque. Les questions se bousculent, Pourquoi ? Où est donc ornicar ? et surtout, quand est-ce qu’on mange ?

Comments

There are currently no comments on this post, be the first by filling out the form below.

Speak Your Mind

*