Pub du grenier: Carmascandale !


Pub FunSoft, Septembre 1997 (cliquez pour agrandir)

Des scandales dans le Jeu Vidéo, on en a eu. Depuis l’immonde Custer’s Revenge jusqu’au récentes polémiques sur Grand Theft Auto.
L’un des plus grands baroufs médiatiques des années 90 vient du bien nommé Carmageddon, qui obtient le titre très envié de jeu banni dans le plus grand nombre de pays. Pourquoi tant de haine ? La raison parait bien anodine de nos jours, en ces temps où chaque FPS rivalise de séquences gores pour attirer le chaland. Carmageddon propose une compétition automobile dans laquelle les joueurs s’écrasent en éclatant des piétons (ou l’inverse).
Le coté volontairement second degré passe évidemment largement au dessus de la tête des censeurs, pour qui un videogame est forcément destiné aux moins de 8 ans. Le Studio propose de remplacer les humains par des Zombies, voire même des Robots, histoire de calmer les bien-pensants qui ne comprennent pas qu’un jeu vidéo ne rend pas violent mais qu’une personne violente peut parfois s’adonner aux jeux vidéo.

Comments

  1. J’ai adoré ce jeux. Il parait qu’on pouvait gagner en terminant simplement ses tours… Bof, Je préférai éclater mes adversaires et les quelques badots trop curieux du style de ceux qui s’installe le week-end dans les virages les jours de Rallyes.

Speak Your Mind

*