Pub du grenier: Aigre-doux

L'Aigre Dort
Pub Loriciels, Mars 1985 (cliquez pour agrandir)

Persévérons dans l’humeur de fierté Nationale entamée avec notre précédent billet et abordons avec enthousiasme le cas de l’Aigle d’Or. Avant d’être saccagé par une suite douteuse, l’Aigle d’Or fût longtemps l’emblème flamboyant du savoir-faire Français en matière de Jeu d’Aventure.
L’ambiance austère de ce jeu d’exploration marque les esprits, avec ses décors lugubres et les morts brutales à répétition du héros. Il faut effectivement des nerfs en acier trempé pour ne pas fracasser son clavier après avoir vu son personnage sombrer pour la 50e fois au fond d’une maudite chausse-trape. C’est ça le hardcore gaming, garçon.

Comments

There are currently no comments on this post, be the first by filling out the form below.

Speak Your Mind

*