Bio express

Lara, sans trucagesLara Croft n’est pas un personnage fictif, elle existe réellement. Née en 1976 à Montreuil-Le-Chétif (Sarthe), elle passe sa tendre enfance dans la ferme familiale. C’est le jour de ses 13 ans que Lara a une révélation. En prenant sa douche elle baisse la tête et constate qu’elle ne peut plus voir ses pieds: ça y est, Lara est une femme.
Par la suite et grâce à ses formes généreuses elle remporte divers concours départementaux dont le très convoité « Miss Laitière » du Comice Agricole de Mamers, le titre de « Reine des Rillettes » à la Foire Inter-communale de Connerré, ainsi que le prix spécial « Twirling Boobs » des Majorettes Naturistes de Villaines-La-Gonais.
Elle est remarquée par la société Core Design qui décide d’en faire l’héroïne d’un jeu vidéo intitulé « Lara’s Twirling Training », une simulation de Twirling-Bâton sortie sur 3DO et CDi Philips. C’est un échec commercial mais l’idée est reprise sur PlayStation en remplaçant les bâtons par des révolvers et en renommant le jeu. « Tomb Raider » connait le triomphe que l’on sait.
Mlle Croft fonde ensuite le mouvement « Ni pouffe ni chemise », dont les revendications restent obscures et qui marque la fin de sa carrière publique. Aujourd’hui Lara s’est retirée dans son village natal. On peut la voir chaque année lors du Carnaval de Montreuil sur le char fleuri de la Boucherie « Froger Père & Fils ».

Comments

There are currently no comments on this post, be the first by filling out the form below.

Speak Your Mind

*